70% des entrepreneurs français ont «peur» d'embaucher

© 2015 AFP

— 

Une agence Pôle Emploi à Armentières le 27 août 2014
Une agence Pôle Emploi à Armentières le 27 août 2014 — Philippe Huguen AFP

Soixante-dix pour cents des entrepreneurs français disent avoir «peur» quand ils envisagent une embauche en France, selon un sondage Opinionway pour la principale organisation patronale française, le Medef, rendu public mardi.

Selon ce sondage réalisé auprès de 1.001 chefs d'entreprises petites et grandes et dans tous secteurs, la moitié (50%) cite le coût du travail comme principal «peur, inquiétude ou difficulté» à la décision d'embaucher, dont 22% en premier.

A noter que cet argument est cité de façon inversement proportionnelle à la taille de l'entreprise: plus elle est petite, plus le chef d'entreprise cite le coût du travail en premier.

Viennent ensuite le manque de visibilité économique (45% au total, 20% le mentionne en premier), les difficultés liées à la rupture du contrat (45%, 16% en premier). Les chefs d'entreprises disent souffrir de la difficulté à trouver des personnes qualifiées (39%), notamment dans l'industrie (26% citent cet argument en premier) et de la rigidité des contrats (37%).

L'instabilité réglementaire, sociale et fiscale est mentionnée par un tiers (32%) des personnes interrogées.

Sondage réalisé par téléphone du 10 au 22 avril, auprès d'un échantillon de 1.001 chefs d'entreprises dont la représentativité a été assurée par «le redressement selon le secteur d'activité et la taille, après stratification par région d'implantation».