Endettement record des ménages à 68,4 %

©2007 20 minutes

— 

La dette des ménages a augmenté de 11,3 % en 2006, en particulier les prêts à l'habitat, en hausse de 15 % malgré le relèvement des taux d'intérêt, selon les chiffres publiés aujourd'hui par l'Insee et la Banque de France. Fin 2006, leur taux d'endettement a atteint « un nouveau record au regard de leurs revenus, à 68,4 % ». « Ces niveaux demeurent toutefois inférieurs à ceux de la zone euro, du Royaume-Uni ou des Etats-Unis », nuance l'étude. Les ménages accumulent des actifs financiers comme des contrats en assurance-vie, qui ont attiré 88,8 milliards d'euros.

Cette hausse s'explique notamment par des « retraits massifs » sur les plans d'épargne logement, dont le régime fiscal est devenu moins favorable.