Plan d'investissement Juncker: la Pologne apporte 8 milliards

© 2015 AFP

— 

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Bruxelles le 19 mars 2015
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Bruxelles le 19 mars 2015 — JOHN THYS AFP

La Pologne va contribuer au plan d'investissement Juncker à hauteur de huit milliards d'euros, comme la France, l'Allemagne et l'Italie, a annoncé mardi la Commission européenne.

«La Pologne a annoncé aujourd’hui qu'elle contribuerait à hauteur de 8 milliards d'euros à des projets financés par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui constitue l'élément central du plan d'investissement pour l'Europe de 315 milliards d'euros», a indiqué la Commission dans un communiqué.

Le versement passera par la banque nationale de développement polonaise.

La Pologne est le sixième Etat membre de l'UE à contribuer, après l'Allemagne, l'Espagne (1,5 milliard), la France, l'Italie et le Luxembourg (80 millions).

Le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a présenté son plan fin 2014 afin de relancer la croissance et l'emploi en Europe.

Le FEIS devrait mobiliser 315 milliards d'euros sur trois ans en comptant sur un effet de levier. Il est à ce stade uniquement financé par la Commission européenne et la Banque européenne d'investissement (BEI), à hauteur de 21 milliards d'euros. Les Etats n'y ont pas contribué directement et préfèrent s'engager sur du co-financement de projets nationaux.

Les négociations entre le Parlement européen et le Conseil, qui représente les Etats, sur le texte créant le FEIS doivent débuter officiellement jeudi, avec l'objectif d'un vote définitif en juin afin de pouvoir financer les premiers projets dès cet été.