EDF: 450.000 euros bruts pour le PDG en 2015

20 Minutes avec agence

— 

Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, à Paris, le 12 février 2015
Le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, à Paris, le 12 février 2015 — Eric Piermont AFP

Le président-directeur-général d'EDF, Jean-Bernard Lévy, percevra une rémunération fixe annuelle de 450.000 euros bruts en 2015 et pourrait bénéficier, sous conditions, d'un parachute doré d'au moins 200.000 euros bruts, a annoncé le dirigeant dans un communiqué publié le 10 avril dernier. La rémunération en question avait été fixée par le conseil d'administration du groupe, réuni deux jours plus tôt.

200.000 euros supplémentaires si les objectifs sont atteints

Il s'agit là du plafond maximal pour un dirigeant d'entreprise publique, comme prévu dans un décret de juillet 2012. Arrivé aux commandes d'EDF le 23 novembre 2014, Jean-Bernard Lévy bénéficiera en outre, pour 2014, d'une rémunération calculée au prorata, soit 47.368 euros bruts.

Quant au parachute doré du dirigeant, celui-ci ne sera versé qu'après un an minimum d'ancienneté, en cas de départ contraint et en fonction des résultats obtenus. Jean-Bernard Lévy devra ainsi présenter un excédent brut d'exploitation atteignant 80% du niveau budgété, et ce sur au moins deux des trois derniers exercices écoulés. En cas de réussite, les 200.000 euros bruts d'indemnité de rupture seront augmentés de 60.000 euros bruts par trimestre d'ancienneté supplémentaire à la première année d'ancienneté exigée, et dans la limite du plafond d'un an de rémunération.