Recherche d'entreprises: Une start-up s'attaque au marché des Pages Jaunes

WEB La start-up propose aux professionnels de poster leurs créneaux disponibles pour exercer leurs compétences chez des particuliers...

20 Minutes avec agence

— 

Les Pages Jaunes. Illustration
Les Pages Jaunes. Illustration — Mychèle Daniau AFP/Archives

Solide leader du marché de la recherche d'entreprises et de services sur le Web, Pages Jaunes s'apprête à affronter un nouveau concurrent. La start-up Siouz vient, en effet, de se rapprocher de la plateforme de financement participatif Happy Capital pour lever 400.000 euros.

Des fonds qui devraient lui permettre de financer l'amélioration de son interface de mise en relation interactive entre particuliers et prestataires de services. Et en disposant d'une interface «à double sens», dixit next-finance.net, Siouz sera désormais capable d'offrir un service qui entend rivaliser avec Pages Jaunes.

Un service «innovant» de mise en relation

Comment? La startup, portée par le spécialiste aquitain du développement de portails internet 24service.net, entend aller plus loin grâce à son service «innovant», dit-elle, de mise en relation. Les professionnels (artisans et prestataires de services professionnels pour la plupart) posteront leurs créneaux disponibles pour exercer leurs compétences chez des particuliers. Et ces derniers pourront formuler leurs besoins sous la forme de demandes en ligne. Besoins qui seront, en outre, directement transmis par SMS aux prestataires concernés.

Le marché du service aux particuliers est, apprend-on sur le site de Siouz, «considéré par les analystes comme l'eldorado du Web sur les 5 prochaines années». En France, il regroupe 3 millions de professionnels et 12 millions de particuliers susceptibles d'offrir un service. Et certains acteurs du secteur d’activité ont d'ores et déjà repéré le potentiel. La base de données de Siouz compte d’ores et déjà 20. 000 professionnels actifs.