La Bourse de Paris prend peu de risques avant un week-end prolongé

© 2015 AFP

— 

Le Palais Brongniart à Paris, place de la Bourse à Paris
Le Palais Brongniart à Paris, place de la Bourse à Paris — Fred Dufour AFP

La Bourse de Paris a gagné du terrain jeudi (+0,24%), au terme d'une séance peu animée avant un week-end prolongé pour Pâques et à la veille de la publication du rapport mensuel sur l'emploi américain.

L'indice CAC 40 a pris 11,92 points à 5.074,14 points, dans un volume d'échanges peu étoffé de 2,7 milliards d'euros. La veille, il avait gagné 0,57%.

Le marché parisien, qui a dépassé brièvement les 5.100 points la veille, s'est montré très peu entreprenant depuis l'ouverture, avant d'accélérer un peu la cadence en fin de journée dans le sillage de Wall Street.

«La séance est très calme mais le marché reste solide. On aurait pu penser pourtant que le contexte était propice à des prises de bénéfices notamment parce que le CAC 40 bute sur 5.100 points», résume Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée.

Les investisseurs ont pris peu d'initiatives à la veille d'un week-end prolongé de quatre jours pour Pâques et à la veille de la publication d'un indicateur américain très attendu.

«Les regards sont rivés sur l'emploi américain qui va donner le la en matière d'anticipations concernant le relèvement des taux de la Fed», selon M. Rozier.

Le rapport mensuel sur l'emploi pour mars sera suivi de près et pourrait en cas de bonne surprise renforcer la volonté de la Réserve fédérale américaine (Fed) de remonter ses taux prochainement, une échéance que les marchés redoutent.

Les investisseurs n'ont en revanche pas tenu compte des indicateurs américains du jour, alors que par exemple les inscriptions hebdomadaires au chômage ont nettement baissé à la surprise des analystes.

Parmi les valeurs, CGG (+4,53% à 5,52 euros) a bénéficié d'un relèvement de recommandation à «acheter» contre «conserver» auparavant par Société Générale.

Bolloré a perdu 0,74% à 4,85 euros après l'annonce d'un relèvement de sa participation dans Vivendi (-1,15% à 23,23 euros).

Groupe Gorgé a grimpé (+7,55% à 22,80 euros), le marché saluant les performances opérationnelles malgré une baisse de 60% du bénéfice net.

Euronext