Sapin promet que la dette française «n'atteindra pas» 100% du PIB

© 2015 AFP

— 

Le ministre des Finances Michel Sapin le 24 mars 2015 à l'Assemblée nationale à Paris
Le ministre des Finances Michel Sapin le 24 mars 2015 à l'Assemblée nationale à Paris — François Guillot AFP

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a promis jeudi que la dette publique du pays n'atteindrait pas le niveau symbolique de 100% du Produit intérieur brut, dont elle s'est approchée en 2014.

«Nous n'atteindrons pas ce chiffre-là parce que nous maîtrisons nos dépenses et nous maîtrisons notre dette», a dit le ministre, interrogé à propos de ce chiffre sur i-Télé.

La dette publique française a atteint en fin d'année dernière 2.037 milliards d'euros, soit l'équivalent de 95,0% du PIB, contre 92,3% fin 2013.

«La dette n'augmentera plus (en proportion du PIB) que le jour où nous serons passés en-dessous de 3% de déficit», a assuré M. Sapin.

La France a promis à ses partenaires européens de faire baisser son déficit, qui s'est établi à 4% du PIB en 2014, à 3% en 2017, cette proportion étant le maximum toléré par les traités.

La dette en valeur absolue continuera toutefois à s'accumuler tant que la France connaîtra un déficit public, qu'il faut financer année après année en s'endettant.

La dette en proportion du PIB peut malgré tout reculer, en particulier si la croissance est forte, c'est-à-dire si le PIB augmente plus vite que l'ardoise du pays.