Drapeaux européens.
Drapeaux européens. — JAUBERT/SIPA

STATISTIQUE

Journée internationale du bonheur: Et les Européens les plus heureux sont…

A l’occasion de la «journée du bonheur» organisée par l'ONU ce vendredi, l’office européen des statistiques dévoile une sélection inédite d'indicateurs sur le «bien-être» en Europe…

«Globalement, dans quelle mesure êtes-vous satisfait de la vie que vous menez actuellement?» Voilà la question posée par Eurostat aux citoyens des pays de l’Union européenne. Situation financière, vie de famille, état de santé: plusieurs facettes du «bien être subjectif» ont été sondées et les données ont été collectées de manière comparable dans le cadre des statistiques officielles européennes. Une première.

>> Rencontre avec l'économiste Mickaël Mangot, spécialiste de l'économie du bonheur

Moyenne de 7/10

Au global, le niveau général du bonheur européen est plutôt satisfaisant: près de 80% des résidents de l’UE âgés de 16 ans ou plus ont attribué une note d'au moins 6/10 à leur satisfaction générale dans la vie en 2013, la moyenne s’établissant à 7,1.

«Alors que les hommes et les femmes sont presque identiquement satisfaits à l'égard de la vie [avec des notes respectives de 7,1 et 7/10], l’état de santé apparaît comme un des facteurs principaux déterminant le niveau de satisfaction, avant d'autres paramètres tels que la situation financière, professionnelle ou relationnelle», note Eurostat dans un communiqué.

Les pays scandinaves en tête

A l’intérieur de l’UE, les résultats restent de toutefois contrastés. Dans la catégorie des nations heureuses, les pays nordiques caracolaient en tête en 2013. «Avec une moyenne générale évaluée à 8/10, les habitants du Danemark, de la Finlande et de la Suède étaient les plus satisfaits de l’UE à l’égard de leur vie, suivis par ceux des Pays-Bas et de l’Autriche (7,8 chacun)», note Eurostat.

«À l’inverse, les résidents de la Bulgarie (4,8) étaient de loin les moins satisfaits, suivis par ceux de la Grèce, de Chypre, de la Hongrie et du Portugal (6,2 chacun)», poursuit le communiqué de l’office statistique. Dans ce tableau général, la France affichait un niveau de bonheur dans la moyenne européenne avec une note de 7/10.

>> La France est-elle vraiment dépressive?

Jeunesse heureuse

Dans cette évaluation subjective, l’âge également tient un rôle important: l’analyse des différentes tranches d’âge révèle en effet que la satisfaction dans la vie tend à diminuer avec l’âge… «à l’exception du groupe d’âge des 65-74 ans, période qui, pour la plupart des gens, suit immédiatement le passage à la retraite», note Eurostat.

Ainsi les 16-24 ans affichaient en 2013 une satisfaction moyenne de 7,6/10 contre 6,8 parmi les personnes âgées de 75 ans ou plus.