Energie: L’Egypte signe un contrat de dix milliards d'euros avec l’Allemand Siemens

ELECTRICITE Les contrats et protocoles d'accord prévoient notamment  la fourniture d'une centrale thermique au gaz et d'éoliennes…

C.P. avec AFP

— 

Le conglomérat allemand Siemens a signé avec le gouvernement égyptien des protocoles d'accord d'un montant de plusieurs milliards d'euros pour la fourniture notamment d'une centrale thermique au gaz et d'éoliennes
Le conglomérat allemand Siemens a signé avec le gouvernement égyptien des protocoles d'accord d'un montant de plusieurs milliards d'euros pour la fourniture notamment d'une centrale thermique au gaz et d'éoliennes — Michele Tantussi AFP

Bonne moisson pour le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.  Au lendemain des 12,5 milliards de dollars d'aides apportés à l'Egypte par quatre monarchies du Golfe dans le cadre de la conférence économique de Charm el-Cheikh, d'autres investissements étrangers massifs ont été scellés ce samedi avec l’Allemagne en marge de ce rendez-vous économique et financier organisé par les autorités égyptiennes.

Le conglomérat allemand Siemens a signé samedi avec le gouvernement égyptien un contrat pour la construction d'une centrale thermique au gaz et de turbines à vapeur d'une capacité de 4,4 gigawatts. Un projet qui doit voit le jour à Beni Suef, une ville située à une centaine de kilomètres au sud du Caire. Des éoliennes d'une capacité totale de 2 gigawatts doivent également être installées.

Siemens va multiplier par trois le nombre de ses salariés en Egypte

Ce contrat atteint le montant de 4 milliards d'euros, a précisé un porte-parole de Siemens. Des protocoles d'accord ont également été signés pour d'autres activités pour six milliards d'euros, a-t-il ajouté.

Siemens va aussi construire une usine de fabrication de pales pour les éoliennes. Au total, 1.000 emplois devraient être créés, et Siemens va multiplier par trois le nombre de ses salariés en Egypte.

Les capacités de production d'électricité de l'Egypte doivent croître «d'au moins un tiers d'ici à 2020», a encore indiqué Siemens.