Le char Leclerc de l’armée de terre va être lifté

MATERIELS La Direction générale de l'armement a notifié le contrat de modernisation de ce char d'assaut à l’entreprise Nexter, pour 330 millions d’euros…

Anne-Laëtitia Béraud

— 

Entraînement avec un char Leclerc au Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine, à Sissonne, le 29 novembre 2012.
Entraînement avec un char Leclerc au Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine, à Sissonne, le 29 novembre 2012. — A. GELEBART/20 MINUTES

Tout nouveau tout beau. Le célèbre char Leclerc utilisé dans l’armée française va être bientôt modernisé. La Direction générale de l'armement a notifié le contrat de modernisation de 200 chars d'assaut et 18 dépanneurs de char au fabricant Nexter, pour un contrat de 330 millions d'euros. Les premières livraisons sont prévues à partir de 2018, rapporte jeudi Le Figaro.

Protection contre les bombes artisanales

Grâce à ses nouveaux systèmes de télécommunications, d'information et de commandement, le char pourra mieux communiquer avec les différentes forces sur le terrain.

Il sera également mieux protégé des bombes artisanales (IED) grâce à de nouveaux blindages.

Comme le rappelle le quotidien, ce char d’assaut est un gouffre financier: Il a coûté près de six milliards d'euros, selon un rapport de l'Assemblée nationale en 2001, et a failli mener à la ruine Nexter (alors Giat Industries).