Les retraites complémentaires gelées en 2015

ECONOMIE C'est ce qu'ont annoncé jeudi les régimes Agirc et Arrco...

20 Minutes avec AFP

— 

Les projections financières du système de retraites actualisées par le Conseil d'orientation des retraites (COR) sont meilleures qu'en 2012, les retraites de base s'en tirant mieux que les régimes complémentaires
Les projections financières du système de retraites actualisées par le Conseil d'orientation des retraites (COR) sont meilleures qu'en 2012, les retraites de base s'en tirant mieux que les régimes complémentaires — Philippe Huguen AFP

Les pensions de retraites complémentaires des salariés et cadres du privé vont rester gelées en 2015, ont annoncé jeudi les régimes Agirc et Arrco dans un communiqué. Les partenaires sociaux, gestionnaires de ces deux régimes, réunis en conseil d'administration mercredi et jeudi, ont «décidé de maintenir les valeurs du point au même niveau que l'an passé», selon le communiqué.

Pour combler une partie du déficit, syndicats et patronat s'étaient entendus en 2013 pour limiter la revalorisation des pensions - qui intervient chaque année le 1er avril - en 2013, 2014 et 2015.

Difficile négociation

Leur accord prévoyait que les pensions seraient revalorisées un point en dessous de l'inflation sur trois ans. Mais une clause prévoyait aussi que les pensions ne puissent pas baisser. Or l'inflation prévue dans le budget de la Sécurité sociale pour 2015 est de 0,9%.

«Les partenaires sociaux ont fait jouer la clause de sauvegarde prévue dans l'accord qui prévoit que le taux ne peut pas être inférieur à 0%», soulignent l'Agirc et l'Arrco. Les partenaires sociaux ont entamé le mois dernier une difficile négociation sur l'avenir financier des retraites complémentaires, fragilisées par l'arrivée massive des papy boomers à la retraite et la réduction des cotisations due au chômage élevé.

Ils ont quatre mois, jusqu'à juin, pour trouver comment pérenniser le système, fortement déficitaire. La prochaine séance est fixée au 20 mars.