François Hollande: l'euro est à sa «bonne parité» face au dollar

© 2015 AFP

— 

Le président François Hollande a estimé que l'euro était désormais à sa "bonne parité" face au dollar
Le président François Hollande a estimé que l'euro était désormais à sa "bonne parité" face au dollar — Philippe Huguen AFP

Le président François Hollande a estimé jeudi que l'euro était désormais à sa «bonne parité» face au dollar, lors d'une visite d'entreprise dans l'Isère.

«Il y aura un effet favorable pour l'activité avec un euro qui est maintenant à sa bonne parité», s'est félicité le chef de l'Etat, faisant valoir que lorsque l'euro a été créé, il était déjà «quasiment» à parité avec le dollar, ce qui «permet au moins d'avoir les idées claires: un euro égale un dollar».

La monnaie unique est brièvement tombée jeudi sous le seuil de 1,05 dollar, pour la première fois depuis janvier 2003, atteignant 1,0495 dollar avant de se reprendre légèrement.

Pour François Hollande, «la Banque centrale européenne a pris des décisions courageuses, audacieuses et responsables», même s'il ne lui «appartient pas de (les) commenter parce qu'elle les a prises de manière indépendante».

Ces décisions, a-t-il poursuivi, «vont dans le soutien de l'activité» et «se traduisent par un niveau des taux d'intérêt particulièrement bas, ce qui est bon les entreprises, et par un niveau de l'euro qui devient compétitif».

Pour une entreprise exportatrice, «avoir un euro plus bas qu'il n'était, de 15% moins cher qu'il y a quelques mois, c'est un avantage», a-t-il fait valoir.

«Quand il y a des taux d'intérêt bas, un euro à sa parité et des capacités pour les entreprises d'investir parce que les marges sont revenues, alors la croissance est au rendez-vous», a insisté le président Hollande.