Andorre prend le contrôle de la banque BPA accusée de blanchiment

© 2015 AFP

— 

Siège de la Banca Privada d’Andorra (BPA) le 10 septembre 2013 à Andorre-la-Vieille
Siège de la Banca Privada d’Andorra (BPA) le 10 septembre 2013 à Andorre-la-Vieille — Pascal Pavani AFP

Les autorités financières andorranes ont pris le contrôle de la Banca Privada d’Andorra (BPA), accusée par les États-Unis de blanchiment d'argent pour le compte de la pègre, a indiqué mardi le gouvernement de la Principauté.

L'Institut national andorran des finances (INAF), chargé de réguler et de superviser le secteur bancaire, a pris la direction de la banque au vu des «accusations de première importance» portées par les États-Unis et dans le but de «rassurer les clients et les investisseurs sur la solvabilité de la banque, qui n'est pas en cause, et de garantir la poursuite des services de Banca Privada d’Andorra», a expliqué le chef du gouvernement andorran, Antoni Martí, en conférence de presse.

Le FinCEN (Financial Crimes Enforcement Network), organisme du Trésor américain chargé de lutter contre la délinquance financière, a désigné mardi la BPA comme une «source majeure d'inquiétude liée au blanchiment d'argent».

Le FinCEN évoque dans un communiqué des «informations selon lesquelles, pendant plusieurs années, de hauts responsables de BPA ont sciemment facilité des transactions pour le compte de tiers blanchissant de l'argent en provenance d'organisations criminelles internationales».

«De hauts responsables corrompus de BPA, ainsi que des contrôles antiblanchiment trop lâches, ont fait de BPA un intermédiaire facile des blanchisseurs d'argent en vue de faire passer par le système financier américain les recettes tirées du crime organisé, de la corruption et du trafic d'êtres humains», a précisé dans un communiqué la directrice du FinCEN, Jennifer Shasky Calvery.

Les opérations concernent des organisations criminelles en Russie et en Chine pour «des centaines de millions de dollars», selon l'organisme.

Les autorités andorranes ont ordonné une enquête qui doit aboutir dans soixante jours, selon le gouvernement.

L'INAF doit donner plus de détails mercredi matin en conférence de presse.

La Banque d'Espagne a également pris le contrôle de Banco Madrid, filiale de BPA en Espagne.