Classement Forbes: Michael Jordan et des stars de la Silicon Valley rejoignent le club des milliardaires

ECONOMIE L'ancien joueur est aujourd'hui propriétaire des Charlotte Hornets...

P.B.

— 

Michaël Jordan aurait préféré "partir en courant" plutôt qu'affronter Mike Tyson
Michaël Jordan aurait préféré "partir en courant" plutôt qu'affronter Mike Tyson — SIPANY/SIPA

Ce n'est pas la crise pour tout le monde. Le grand classement Forbes des personnes les plus riches du monde, publié lundi, accueille 290 nouveaux milliardaires. Un record. Parmi les nouvelles têtes, on note notamment celle de Michael Jordan et de plusieurs stars de la Silicon Valley.

Qu'il ait fallu autant de temps à l'ancien athlète le mieux payé de son époque pour rejoindre ce club, à 52 ans, illustre à quel point il existe un monde d'écart entre celui des sportifs et des business men. Pour Jordan, plus de la moitié de sa fortune vient d'ailleurs de sa participation dans la franchise NBA des Charlotte Hornets, dont il est propriétaire.

Les nouveaux riches viennent d'abord de Chine (71), des Etats-Unis (57), d'Inde (28) et d'Allemagne (23).

La Silicon Valley en force

Le moyen le plus sûr de faire fortune reste d'être un entrepreneur. Trois dirigeants du VTC Uber ont vu leur valeur s'envoler, tout comme les trois co-créateurs de Airbnb et les deux cofondateurs de Snapchat, dont Evan Spiegel, 24 ans. Elizabeth Holmes, elle, a décroché le jackpot en fondant l'entreprise de tests sanguins Theranos.

Dernière solution: hériter. C'est notamment le cas de la veuve et du fils de l'ancien roi du Nutella, Michele Ferrero. Pour le commun des mortels au Smic, on rappellera qu'il leur faudrait travailler pendant 60.000 ans pour atteindre le milliard d'euros.