Jouets: Lego annonce des profits en hausse de 15%

CONSOMMATION Les résultats du spécialiste danois des jeux de construction ont été boostés par le film d'animation sorti début 2014…

Claire Planchard

— 

Des enfants au Lego World Event de Copenhague au Danemark le 12 février 2015.
Des enfants au Lego World Event de Copenhague au Danemark le 12 février 2015. — Francis Joseph Dean/REX/REX/SIPA

«Tout  est génial!» Ce mercredi, on imagine bien la direction de Lego entonner la désormais célèbre chanson de son film d’animation La Grande Aventure Lego. Alors que l’économie européenne tourne encore au ralenti, le géant danois affiche en effet une santé financière et commerciale exceptionnelle, avec une croissance de 13% de son chiffre d’affaires (28,6 milliards de couronnes danoises, soit plus de 3,8 milliards d'euros) et de 15% de ses profits en 2014 (7 milliards de couronnes, soit plus de 938 millions d'euros), selon les résultats annuels publiés ce mercredi.

Le groupe a notamment bénéficié d’une «croissance à deux chiffres» sur son plus gros marché, les Etats-Unis, mais aussi en Grande-Bretagne, en France, en Russie et en Chine. «Alors que les marchés d’Europe centrale et du nord ont réalisé de solides taux de croissance à un chiffre», explique le groupe dans un communiqué.

«Parmi les gammes qui se sont le mieux vendues en 2014 figurent les thèmes centraux comme Lego® City, Lego® Star Wars™ et Lego Friends. Lego Creator et Lego Technic ont également connu des taux de croissance élevés pendant l’année», détaille la marque.

Autre contributeur important à cette envolée des ventes: la ligne de produit The Lego® Movie, inspirée du film d’animation La Grande Aventure Lego sorti en début d'année et qui a connu un succès planétaire avec plus de 450 millions de dollars de recettes en salles.

85 millions d'adeptes

Résultat: en 2014, le groupe estime que 85 millions d’enfants à travers le monde ont eu une expérience de jeu avec Lego. Un succès qui a permis à la marque de devenir en novembre le numéro 1 mondial du jouet devant l’américain Mattel et ses célèbres Barbie. Mais aussi mi-février de détrôner Ferrari au sommet du classement annuel des marques les plus puissantes du monde du  cabinet Brand Finance (à lire ici, en anglais)

Et le groupe danois n’entend pas s’arrêter là. Outre ses nouveaux projets d’innovation produits, l'entreprise a investi 3,1 milliards de couronnes en 2014 (plus de 415 millions d'euros, +18% par rapport à 2013) dans la construction de nouveaux sites de production (en Hongrie et en Chine notamment) ou d’extension d’usines existantes (comme en République tchèque et au Mexique). Et en août 2014, le groupe a posé la première pierre de sa future «Lego House»: un centre de 12.000 m2 dans son berceau de Billund, au Danemark «pour que les fans de tous âges puissent expérimenter l’histoire de Lego et les possibilités infinies de la brique Lego».