Retraites:le feu vert des députés de la majorité

© 20 minutes

— 

C’est fait. L’Assemblée nationale a voté hier, en première lecture, le projet de réforme des retraites. Après un débat marathon – 156 heures et 57 minutes sur 19 jours –, pendant lequel les députés ont examiné pas moins de 8 679 amendements, la plupart déposés par les communistes. Seuls 453 ont été adoptés. Dès lundi, les sénateurs prendront le relais. Principale retouche de la majorité au texte : la création d’un plan d’épargne individuel pour la retraite, un contrat d’assurance destiné à arrondir les fins de mois des retraités. Il devra permettre aux actifs d’économiser, en constituant une rente viagère à liquider lors de leur départ en retraite. Les communistes ont dénoncé « ce qui s’apparente à des fonds de pension ». Le ministre François Fillon, avait proposé, lui, des placements non seulement individuels, mais collectifs. Ces derniers ne furent pas retenus. Mais dans ses grandes lignes, le projet n’évolue pas. D’ici à 2009, la durée de cotisation des fonctionnaires (37,5 années) sera alignée sur les 40 ans du privé. Avant le passage à 41 ans pour tous d’ici à 2012. L’issue du débat laissait peu de doutes, mais l’opposition prend déjà date pour l’automne. Et la prochaine réforme explosive : celle de l’assurance-maladie.