Apple: Un centre de données à 2 milliards de dollars en Arizona

HIGH-TECH La firme américaine a promis de faire fonctionner son centre pendant trente ans...

20 Minutes avec agences

— 

La Silicon Valley irlandaise s'inquiète des soucis fiscaux d'Apple soupçonnée par Bruxelles d'avoir bénéficié d'une fiscalité préférentielle
La Silicon Valley irlandaise s'inquiète des soucis fiscaux d'Apple soupçonnée par Bruxelles d'avoir bénéficié d'une fiscalité préférentielle — Justin Sullivan Getty

Deux milliards de dollars. Telle est la somme qu'Apple va investir dans la prochaine décennie dans un centre de données (data center) en Arizona. Annonce faite, ce lundi, par le groupe informatique américain, de concert avec les dirigeants de cet Etat du sud-ouest des Etats-Unis. Ce centre doit servir de centre de commande pour l'ensemble des réseaux mondiaux du groupe.

Le site, qui fonctionnera avec «une énergie à 100% renouvelable» fournie par une nouvelle centrale électrique solaire qui sera construite à proximité, sera construit sur un site connu du groupe américain. Là où un de ses anciens sous-traitants, GT Advanced Technologies (GTAT) avait prévu d'installer un site de production de saphir destiné exclusivement aux écrans des appareils électroniques d'Apple. Projet tombé à l'eau.

Plusieurs centaines d'employés à recruter

Quant au gouverneur de l'Arizona, Doug Ducey, il se frotte les mains. Apple a promis de faire fonctionner ce centre pendant trente ans. Ce qui signifie environ 150 personnes recrutées pour le fonctionnement et des centaines pour la construction.

Deux milliards de dollars pour un projet qui semblerait être l'un des plus gros investissements de la marque à la pomme à ce jour... Une bagatelle pour Apple qui vient d'annoncer des ventes record d'iPhone 6 au quatrième trimestre 2014, et un bénéfice net trimestriel historique de 18 milliards de dollars.