Epargne, énergie, stationnement: Ce qui change ce 1er février

CONSOMMATION «20 Minutes» passe en revue la valse des prix et des taux...

Céline Boff

— 

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par GDF Suez à 7,4 millions de foyers français, diminueront en moyenne de 1,27% (hors taxes) au 1er février
Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par GDF Suez à 7,4 millions de foyers français, diminueront en moyenne de 1,27% (hors taxes) au 1er février — Alain Jocard AFP

Le 1er février arrive et s’accompagne comme chaque année de changements de prix et de taux. Une mauvaise nouvelle pour votre porte-monnaie? 20 Minutes fait le point.

Ça change

Le PEL. Vous avez décidé d’ouvrir un Plan d’épargne logement? Sachez qu’à partir du 1er février, son taux de rémunération baisse de 0,5 point: il passe de 2,5 à 2%. Votre argent sera moins rémunéré, mais vous bénéficierez d’un taux d’emprunt nettement plus attractif si vous décidez in fine de contracter un prêt à travers ce plan, puisque le taux d'intérêt maximal tombe à 3,20%, contre 4,20% actuellement.

Le gaz. Bonne nouvelle: grâce à la baisse des prix du pétrole, votre facture de gaz va s’alléger si vous êtes encore au tarif réglementé. Vous payerez 1,4% de moins si vous vous chauffez au gaz, 0,9% si vous utilisez cette énergie pour la cuisson et l’eau chaude et 0,5% si vous vous en servez uniquement pour la cuisson. Depuis le 1er janvier 2014, les prix du gaz ont en moyenne chuté de 4%.

Le stationnement. Il augmente à Lyon pour les résidents, passant de 16 à 20 euros par mois. A Paris, la carte de stationnement résidentiel devient payante -45 euros pour un an et 90 euros pour trois ans- et le tarif passe de 0,65 à 1,50 euro par jour et à 9 euros pour sept jours.

La location meublée. Si vous êtes propriétaire d’un bien meublé que vous louez à moins de 2.741, 66 euros, vous pouvez demander jusqu’au 31 janvier, dernier délai, de passer du régime fiscal micro-BIC à celui du réel simplifié. Ce qui devrait vous faire gagner de l’argent. Pour effectuer le changement, adressez un courrier recommandé avec accusé de réception de «levée d’option» à votre centre des impôts.

Ça a failli changer

Les péages autoroutiers. Leurs tarifs devaient augmenter de 0,57% mais le gouvernement a proclamé le gel des prix… En tout cas jusqu’à fin février, date à laquelle le Premier ministre doit faire un point d’étape avec le groupe de travail chargé d’étudier les deux scénarios envisageables en matière de concessions autoroutières –la renégociation des contrats ou leur résiliation. Scandalisées par le gel des tarifs, les sociétés d'autoroute ont annoncé le lancement d'une «procédure contentieuse» contre l'Etat.

Le Livret A. La Banque de France recommandait d’abaisser le taux de rémunération de ce livret à 0,75% au 1er février, contre 1% actuellement. Hors de question, a répondu le gouvernement, qui a décidé de maintenir le taux à 1%.