E-commerce: Les ventes boostées par le mobile

WEB Malgré une baisse générale de la consommation des ménages...

20 Minutes avec agence
— 
Le commerce en ligne a continué de progresser au premier trimestre, enregistrant une hausse de 14% de son chiffre d'affaires, même si le panier moyen par acheteur recule à un niveau historiquement bas, annonce jeudi la fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad).
Le commerce en ligne a continué de progresser au premier trimestre, enregistrant une hausse de 14% de son chiffre d'affaires, même si le panier moyen par acheteur recule à un niveau historiquement bas, annonce jeudi la fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad). — Damien Meyer AFP

Le commerce en ligne a continué à progresser en France en 2014, porté par l'essor des ventes via téléphones mobiles et tablettes. L'an dernier, les Français ont ainsi dépensé 57 milliards d'euros sur Internet, soit 11% de plus qu'en 2013, selon les chiffres communiqués par la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad).

Si cette progression est plus modeste que les 13,5% de croissance de 2013 et les 19% de 2012, celle-ci s'inscrit dans un contexte général de baisse de la consommation. Dans son ensemble, la consommation des ménages aurait en effet reculé de 1,1% en novembre sur un an, selon l'Insee.

Un taux d'équipement plus important en smartphones

La progression des ventes en ligne a, elle, été tirée par l'arrivée de nouveaux acheteurs, l'augmentation de la fréquence d'achat et la création de nouveaux sites marchands. Mais surtout, les ventes sur mobile ont poursuivi leur envolée, portées par un taux d'équipement plus important en smartphones, une meilleure connexion et des écrans plus grands.

Le chiffre d'affaires réalisé via smartphones et tablettes par une douzaine d'importants sites marchands français a ainsi grimpé de 60% en 2014, après avoir déjà doublé l'année précédente. Ce canal représente désormais 16% de leurs ventes en ligne, contre 10% en 2013 et seulement 5% en 2012.

Dans le même temps, le chiffre d'affaires global du panel de 41 grands sites de commerce en ligne français observé par la Fevad n'a, lui, progressé que de 3%. Pour l'ensemble des sites de commerce électronique, la fédération estime que les ventes via mobile représentent «de l'ordre de 7% du marché», soit une valeur de 4 milliards d'euros.