Apple: La pomme croque tous les records

HIGH-TECH L'entreprise a réalisé son plus large bénéfice en un trimestre de toute l'histoire ...

20 Minutes avec agences
— 
In this Sept. 5, 2014 photo, the Apple logo hangs in the glass box entrance to the company's Fifth Avenue store, in New York. Apple on Wednesday, Oct. 8, 2014 sent invites to an Oct. 16 event during which itís expected to show off new models of its popular iPad and an update to its Mac OS system.(AP Photo/Mark Lennihan)/NYBZ140/119394225915/SEPT 5 2014 PHOTO/1410081913
In this Sept. 5, 2014 photo, the Apple logo hangs in the glass box entrance to the company's Fifth Avenue store, in New York. Apple on Wednesday, Oct. 8, 2014 sent invites to an Oct. 16 event during which itís expected to show off new models of its popular iPad and an update to its Mac OS system.(AP Photo/Mark Lennihan)/NYBZ140/119394225915/SEPT 5 2014 PHOTO/1410081913 — Mark Lennihan/AP/SIPA

Des ventes record de son produit vedette, l'iPhone, ont offert à Apple un bénéfice trimestriel historique de plus de 18 milliards de dollars. Le groupe californien a en effet annoncé avoir commercialisé un nombre record de 74,5 millions d'exemplaires d'iPhone lors des trois derniers mois de l'année. 

Boosté par son engouement en Chine, l'iPhone représente désormais plus de deux tiers (68%) du chiffre d'affaires d'Apple. Cet enthousiasme s'est traduit par un bond de 37,9% à 18,02 milliards de dollars de bénéfice net, soit le plus gros trimestre réalisé par une entreprise, quelle qu'elle soit.

Apple rings up monster quarter with iPhone sales - USA TODAY http://t.co/Vqy2NNd1SV #apple
— #Apple News (@applenws) January 27, 2015



ExxonMobil à la traîne

Le record aux Etats-Unis était jusqu'ici détenu par la major pétrolière ExxonMobil, qui avait gagné 15,9 milliards de dollars sur le deuxième trimestre 2012, selon l'agence de notation Standard & Poor's. Dans le monde, le russe Gazprom avait engrangé un bénéfice net de plus de 16 milliards de dollars au premier trimestre 2011.

Apple a, en effet, séduit les consommateurs et conquis de nouveaux clients, avec ses nouveaux iPhone 6 et 6 Plus, un élargissement de gamme lui permettant de rivaliser avec son principal concurrent, le sud-coréen Samsung. C'est en Chine (Hong Kong et Taïwan inclus) que la demande d'iPhone croît actuellement le plus vite. Le groupe informatique, qui a noué un partenariat avec China Mobile, le plus gros opérateur du monde, y a vu ses recettes augmenter de 70% en un an.

>> A lire également: L'Apple Watch en avril, l'iPhone cartonne, l'iPad plonge

Le milliardième appareil vendu

Selon la banque UBS, l'Empire du Milieu comptait pour plus d'un tiers (36%) des ventes d'iPhone au dernier trimestre, contre quasiment un quart (24%) aux Etats-Unis, devenant ainsi le premier débouché du groupe. Et dans la cascade des chiffres vertigineux dévoilés mardi, Apple a, enfin, annoncé avoir vendu son milliardième appareil fonctionnant avec le système d'exploitation mobile iOS...

Pour le trimestre en cours, Apple table désormais sur des recettes comprises entre 52 et 55 milliards de dollars. Les marchés tablent, eux, sur un chiffre de 53,79 milliards de dollars du fait de l'arrivée de nouveaux produits prometteurs comme la montre connectée Apple Watch, qui sera lancée en avril. L'adoption du service de paiement électronique Apple Pay pourrait également contribuer à la rentabilité du groupe, d'autant que ce marché, en pleine croissance, devrait peser autour de 118 milliards de dollars d'ici à 2018, contre 3,5 milliards l'an dernier. A noter qu'à Wall Street, le titre bondissait de 5,55% à 115,20 dollars vers 00h45 (GMT) dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance de mardi.