Alstom et Thales décrochent un contrat pour le métro de Hong-Kong

TRANSPORTS Les deux groupes ont conjointement remporté un contrat de 330 millions d'euros...

20 Minutes avec agence

— 

Hong Kong reste l'économie la plus "libre" de la planète pour la 20ème année consécutive, la France n'arrivant qu'en 70ème position, révèle mardi le classement annuel du Wall Street Journal et de l'Heritage Foundation.
Hong Kong reste l'économie la plus "libre" de la planète pour la 20ème année consécutive, la France n'arrivant qu'en 70ème position, révèle mardi le classement annuel du Wall Street Journal et de l'Heritage Foundation. — Anthony Wallace AFP

Le groupe d'énergie et de transport Alstom et le groupe de hautes technologies Thales viennent de décrocher conjointement un contrat de 330 millions d'euros pour la rénovation et la modernisation des systèmes de signalisation du métro de Hong Kong.

Remplacement et maintenance

Thales et Alstom seront chargés par l'opérateur du réseau du métro de Hong Kong, MTR, d'assurer le remplacement des systèmes de supervision automatique des trains et de mettre en place un contrôle automatisé des trains (ATS) ainsi que des dispositifs de verrouillage des stations.

Les sept lignes du MTR seront ainsi équipées de la toute dernière technologie CBTC (Communications Based Train Control) améliorant la capacité, la fiabilité, mais aussi l'entretien du réseau de transport en commun de la métropole chinoise, le contrat incluant également des opérations liées au service de maintenance.