EDF bondit en tête du CAC 40 après des propos de Royal sur le nucléaire

© 2015 AFP

— 

La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, devant la centrale nucléaire de Civaux, dans l'ouest de la France, le 25 août 2014
La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, devant la centrale nucléaire de Civaux, dans l'ouest de la France, le 25 août 2014 — Xavier Leoty AFP

Le titre du géant de l'électricité EDF bondissait mardi après-midi à la Bourse de Paris, s'installant en tête du CAC 40, alors que la ministre de l'Ecologie a relancé le débat sur l'avenir du nucléaire en France.

A 17H08 (16H08 GMT), la valeur prenait 5,56% à 22,69 euros, alors que l'indice CAC 40 gagnait 1,60%.

Ségolène Royal a estimé nécessaire mardi de construir de nouveaux réacteurs nucléaires en France pour remplacer certaines vieilles centrales, fermant ainsi la porte à une sortie de l'atome et alors que le gouvernement s'est engagé à réduire la part de cette énergie dans le bouquet électrique français.

«Les propos de Royal sont plutôt positifs pour EDF qui est une valeur très politique par excellence et sensible aux décisions du gouvernement», explique Xavier de Villepion, vendeur d'actions chez HPC.

Il précise en outre que l'Etat détenant la plus grande partie du capital, les titres qui s'échangent en Bourse sont peu nombreux, ce qui peut amplifier les mouvements en cas de mouvement massif d'achat ou de vente.

M. de Villepion note enfin que la valeur profite de commentaires favorables de la banque américaine Morgan Stanley concernant le secteur des services aux collectivités.