Berlin préfère la relance à la rigueur

© 20 minutes

— 

Dès l’année prochaine, les Allemands verront leur impôt sur le revenu chuter d’environ 10 %. C’est l’un des volets du plan préparé par le chancelier Schröder. Ses coups de pouce fiscaux doivent réinjecter, au total, 18 milliards d’euros dans une économie en perte de vitesse. Quitte à creuser encore le déficit public, malgré les exigences de Bruxelles. Reste désormais à savoir si la France suivra, elle aussi, ce chemin.