VIDEO. Le nouveau compte personnel de formation: Comment ça marche?

EMPLOI Le compte personnel de formation entre en vigueur ce lundi et devrait améliorer l'accès à la formation professionnelle pour de nombreux actifs...

Delphine Bancaud

— 

 Au Lycee Municipal d adultes des eleves ages de 20 ans a 70 ans suivent des cours de la seconde a la terminale dans le but d obtenir le baccalauréat.
Au Lycee Municipal d adultes des eleves ages de 20 ans a 70 ans suivent des cours de la seconde a la terminale dans le but d obtenir le baccalauréat. — JEROME MARS/JDD/SIPA

Exit le DIF (droit individuel à la formation), place au CPF (compte personnel de formation) qui entre en vigueur ce lundi. But de ce nouveau dispositif: permettre à ceux qui en ont le plus besoin (chômeurs, personnes peu ou pas diplômées) de se former. 20 Minutes vous en donne le mode d’emploi.

Qu’appelle-t-on CPF?

C’est un dispositif qui permet aux actifs (salariés, apprentis, mais aussi les personnes à la recherche d'un emploi) de se former gratuitement tout au long de leur carrière. Les fonctionnaires ne sont pas encore concernés par le dispositif, ni les travailleurs indépendants. Le compte est crédité en nombre d’heures de formation, acquises en travaillant (24 heures par an pour un temps plein les cinq premières années, puis 12 heures les années suivantes) dans la limite de 150 heures (contre 120 heures sur 6 ans pour le DIF). Pour les travailleurs à temps partiel, les heures acquises sont calculées en fonction du temps travaillé. Mais le compte peut aussi être abondé par le titulaire du CPF, son entreprise, la région, pôle emploi, ou l’organisme paritaire collecteur agrée (Opca), notamment si la personne ne dispose pas d’assez d’heures pour s’offrir la formation qu’elle convoite. Et alors que les heures de DIF étaient périssables, «celles du CPF sont utilisables sans conditions jusqu’à la retraite», explique Catherine Dessein, directrice du programme CPF au ministère du Travail. 

Comment peut-on l’utiliser?

«A partir de lundi après-midi, chacun pourra se connecter sur moncompteformation.gouv.fr pour avoir accès à son espace personnel en donnant son numéro de sécurité sociale. Il faudra alors rentrer ses heures de DIF non consommées (elles sont généralement indiquées sur la feuille de paye de décembre, de janvier ou sur une attestation à part)», précise Catherine Dessein. Les heures acquises au titre du CPF pour 2015 ne seront incrémentées qu’en 2016. «Mais dès janvier, ceux qui disposent encore d’heures de DIF (qu’ils soient salariés ou chômeurs) pourront faire une demande de formation», souligne-t-elle. C'est le titulaire du CPF qui prend l'initiative d'utiliser ses heures. Grande nouveauté, s'il est salarié, il n'a plus besoin d'obtenir l'aval de son employeur sauf si la formation se déroule tout ou partie pendant le temps de travail (car son salaire est alors maintenu). 

Quelles formations peut-on suivre?

Tout n'est pas permis. Les formations devront être qualifiantes, certifiantes, diplômantes, des formations aux compétences de base (lire, écrire, compter…) ou des actions d'accompagnement à la Validation des acquis de l'expérience (VAE). «Pour connaître la liste des formations éligibles, qui varient selon les branches professionnelles et les régions, le salarié doit rentrer le code APE de son entreprise (précisé sur sa fiche de paye)», indique Catherine Dessein. Les listes seront régulièrement mises à jour pour coller aux besoins du marché du travail. «Le choix de formations sera très large car on pourra opter pour des formations permettant de se perfectionner dans son domaine professionnel ou pour d’autres qui aideront à se reconvertir», précise-t-elle.