Etats-Unis: General Motors rappelle plus de 92.000 véhicules

© 2015 AFP

— 

General Motors est confronté à de nouvelles accusations suggérant qu'il a tardé à informer les autorités américaines de défauts techniques sur certains de ses véhicules ayant entraîné des millions de rappels et causé 32 morts
General Motors est confronté à de nouvelles accusations suggérant qu'il a tardé à informer les autorités américaines de défauts techniques sur certains de ses véhicules ayant entraîné des millions de rappels et causé 32 morts — Bill Pugliano Getty

Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé jeudi qu'il rappelait plus de 92.000 véhicules supplémentaires en raison d'un défaut sur le commutateur d'allumage pouvant affecter leur fonctionnement normal et le déclenchement des coussins de sécurité (airbags).

Aux Etats-Unis, 83.572 véhicules 4x4 de loisir (SUV et pickup) des millésimes 2011-2012 ainsi que des véhicules des millésimes 2007-2014 réparés avec une pièce défectueuse sont concernés. Y compris le Canada et le Mexique, le nombre total est de 92.221.

En raison du défaut d'une pièce du commutateur, il peut être difficile de tourner la clé de contact ou celle-ci peut rester coincée si la température à l'intérieur de l'habitacle est élevée.

Si la clé reste coincée alors que le véhicule est en mouvement et que la température diminue ou que le véhicule est affecté par un soubresaut, le commutateur d'allumage peut bouger, changer de position et l'allumage, la direction assistée et l'assistance hydraulique des freins peut être affectée et les airbags ne pas se déployer en cas de choc.

Les modèles affectés sont certains Chevrolet Silverado, Avalanche, Tahoe et Suburban, Cadillac Escalade ainsi que des camionnettes à plateau (pickup) GMC Sierra et Yukon.

Moins de 500 véhicules sont équipés de la pièce défectueuse montée comme remplacement, a précisé GM dans un communiqué.

Au 10 décembre 2014, GM n'avait connaissance d'aucun accident lié à ce défaut sur les modèles concernés. Celui-ci a été découvert lors d'une enquête sur des pièces sous garanties retournées au constructeur, a-t-il précisé.

Ce problème de commutateur d'allumage est récurrent pour GM qui a du entamer une vaste opération de rappel et prévoir des indemnisations importantes en raison de décès liés à ce défaut sur d'autres de ses modèles.

Depuis le début de l'an dernier, GM a rappelé plus de 2,6 millions de véhicules et, selon le décompte actuel, 42 personnes ont été tuées dans des accidents qui y sont liés.

GM est confronté à une montagne de plaintes à travers le pays et a mis en place un fonds d'indemnisation des victimes.

Le nombre des décès pourrait encore augmenter puisque le fonds géré par l'avocat de renom Kenneth Feinberg examine actuellement une trentaine de dossiers portant sur des accidents mortels liés au défaut.

Le constructeur prévoit une indemnisation d'un million de dollars par décès auquel s'ajoutent 300.000 dollars pour le conjoint survivant et 300.000 dollars pour chacun des éventuels ayants-droit.

Depuis que l'affaire du commutateur d'allumage a été révélée, le constructeur automobile a également rappelé un peu plus de 30 millions de véhicules dans le monde pour d'autres problèmes mineurs. Le parc automobile américain comprend un peu plus de 250 millions de voitures.

GM fera face à un premier procès dans cette affaire le 11 janvier 2016, certains plaignants ayant refusé de solliciter son fonds d'indemnisation.