Bientôt le wifi dans les trains? La SNCF s'y prépare

WEB La SNCF, «lancera un appel d’offres pour proposer un accès internet» dans les trains...

D.B. avec AFP

— 

Un TGV arrivant à la gare Saint-Charles.
Un TGV arrivant à la gare Saint-Charles. — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Le wifi dans le train, ce n'est pas encore pour demain, mais la SNCF s'y prépare.

La secrétaire d'Etat chargée du Numérique Axelle Lemaire a indiqué vendredi que la SNCF, «lancera un appel d’offres pour proposer un accès internet» dans les trains, dans le cadre de sa prochaine stratégie numérique.

Un dispositif très cher

Mais cela coûte «très cher en raison de la vitesse des trains et ce qui est fait sur Thalys (où les TGV sont équipés du wifi) est difficilement généralisable», a précisé la secrétaire d'Etat.

La SNCF a précisé que cet appel d'offres devrait être lancé dans les prochains jours, et que l'installation du wifi dans les trains coûterait 350.000 euros par rame. Mais le modèle économique reste à élaborer, au regard des solutions techniques qui seront proposées par les candidats. Par exemple, le wifi dans les gares, financé par de la publicité, ne coûte pas d'argent à la SNCF.

«Il y a dix ans, on a investi 30 ou 50 millions d'euros pour mettre le wifi dans le TGV Est et Thalys. Aujourd'hui, cet investissement est perdu. On a fait la bêtise de le faire nous-mêmes», avait indiqué Guillaume Pepy au début du mois de septembre.

Axelle Lemaire s'était fait remarquer mi-octobre en interpellant directement la SNCF sur Twitter sur le sujet, invitant l'entreprise ferroviaire à «discuter wifi dans le train» avec elle.