Le pacte de responsabilité créera bien des emplois en 2015

SOCIAL La mesure phare de François Hollande portera ses premiers fruits dès l'année prochaine, selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)...

Céline Boff

— 

Curriculum vitae lors d'un entretien de recrutement.
Curriculum vitae lors d'un entretien de recrutement. — JAUBERT/SIPA

Bonne nouvelle pour François Hollande. Son pacte de responsabilité et de solidarité (PRS) créera bien des emplois dès sa mise en œuvre l’an prochain. C’est en tout cas ce que prévoit l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) dans sa dernière note de conjoncture. Explications.

Combien d’emplois va-t-il créer?

Chaque trimestre, le PRS devrait créer 10.000 nouveaux emplois, avance l’Insee, soit 40.000 emplois sur l’année 2015. Et ce, grâce aux allégements de cotisations sociales consenties aux employeurs. Ces mesures feront baisser le coût du travail de 4,6 milliards d’euros l’an prochain. Un autre élément du PRS jouera en faveur de l’emploi: la diminution de la fiscalité, à travers une baisse d’un milliard d’euros de la contribution sociale de solidarité des sociétés (C3S).

Ces économies, les employeurs les utiliseront donc en partie pour recruter, même si nombre de leurs branches ne sont toujours pas parvenues à des accords, comme le fustigeait récemment Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie. Les prévisions de l’Insee sont donc rassurantes pour le gouvernement bien que, mathématiquement, elles soient en deçà des attentes: le PRS est censé créer 200.000 emplois en trois ans, soit plus de 66.000 emplois par an.

Quel effet aura le Cice sur l’emploi?

Le PRS sera lancé début 2015 mais il n’enterrera pas l’autre mesure phare du mandat Hollande: le Crédit d’impôt compétitivité emploi (Cice), instauré en 2013. Cet avantage fiscal dont bénéficient la plupart des entreprises devrait leur offrir une créance de 16 milliards d’euros en 2015, estiment les économistes de l’Insee. D’après eux, le Cice pourrait donc créer lui aussi 10.000 emplois supplémentaires par trimestre l’an prochain, soit 40.000 emplois au total.

Toutefois, les effets du Cice pourraient se révéler moins importants, prévient l’Insee. Notamment parce que le taux de marge des entreprises est toujours «nettement en dessous de son niveau d’avant-crise» et que certaines de ces sociétés pourraient donc utiliser le Cice pour améliorer leur situation financière.

Ces prévisions sont-elles satisfaisantes?

Si nous cumulons les effets du PRS et du Cice, les mesures mises en place sous le mandat Hollande devraient permettre de créer 80.000 emplois en 2015. Rappelons que plus de 5,45 millions de personnes sont inscrites à Pôle emploi, dont plus de 5,15 millions en métropole.

«Si l’on s’en tient à une vision comptable, créer 200.000 emplois en trois ans grâce à un allégement de charges de 30 milliards d’euros correspond à un coût par emploi de 150.000 euros. C’est certainement une somme. Mais il faut prendre en compte le fait que ces employés paieront des impôts et que certains d’entre eux sortiront du chômage», expliquait récemment à 20 Minutes Jérôme Creel, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) et professeur associé à ESCP Europe.