Réalité virtuelle: Facebook accélère en rachetant deux start-ups spécialisées

High Tech La société de réalité virtuelle de Facebook veut muscler ses capacités dans le domaine de la 3D et de la reconnaissance de mouvements...

20 Minutes avec agence

— 

Le second prototype du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, au CES 2014 de Las Vegas.
Le second prototype du casque de réalité virtuelle Oculus Rift, au CES 2014 de Las Vegas. — R.BECK/AFP

La société Oculus, rachetée par Facebook cette année pour 2 milliards de dollars et conceptrice d'un casque utilisable entre autres pour des jeux vidéo (Oculus Rift), vient de faire l'acquisition de deux start-ups de pointe.

Nimble VR, spécialisée dans la reconnaissance des mouvements de la main, et 13th Lab, connue pour son application Minecraft reality et qui se concentre sur les reconstructions informatiques en trois dimensions d'endroits réels, intègrent ainsi le champ de compétences de l'ambitieux poids-lourd de la réalité virtuelle.

Visite en 3D des pyramides, et cours virtuels

Avec cette transaction, Oculus entend exploiter ces technologies dans une approche plus pragmatique de la réalité virtuelle, envisageant par exemple la visite d'une reconstruction en 3D des pyramides égyptiennes ou du Colisée de Rome. Oculus a également annoncé l'embauche de Chris Bregler, professeur d'informatique à l'université de New York (NYU). Spécialisé lui aussi dans la reconnaissance de mouvements, celui qui s'est fait connaître pour avoir collaboré à la réalisation des films Lone Ranger et Star Trek Into Darkness dirigera une équipe de «recherche sur la vision».

Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, confirme ainsi vouloir faire d'Oculus une plateforme de communication allant bien au-delà du domaine des jeux vidéo. A terme, le projet pourrait permettre par exemple d'assister à des cours virtuels, de consulter un médecin à distance ou encore de faire des achats dans un magasin virtuel.