Les compagnies aériennes mènent trop en bateau

TRANSPORT Insatisfaite de l'indemnisation des passagers, Bruxelles a donné hier six mois aux compagnies aériennes pour...

©2007 20 minutes

— 

Insatisfaite de l'indemnisation des passagers, Bruxelles a donné hier six mois aux compagnies aériennes pour respecter les règles adoptées en 2004 visant à améliorer le service aux clients en cas de refus d'embarquement, d'annulation ou de retard. En cas de retard important (deux à quatre heures selon les vols), les compagnies aériennes doivent offrir si nécessaire un hébergement, des rafraîchissements, des repas et des moyens de communication. En cas d'annulation, elles sont tenues de proposer un réacheminement ou un remboursement. En cas de surréservation, le règlement prévoit une indemnisation de 250 à 600 €. Enfin, les voyageurs doivent être informés sur leurs droits.