Lejaby licencie un tiers de ses effectifs à Rillieux-la-Pape

Exportations Souffrant du conflit entre l'Ukraine et la Russie, le fabricant de lingerie cherche à abaisser ses coûts et à relancer sa croissance... 

20 Minutes avec agence

— 

Une employée de la Maison Lejaby, le 10 janvier 2013 à Rilleux-La-Pape, dans le Rhône
Une employée de la Maison Lejaby, le 10 janvier 2013 à Rilleux-La-Pape, dans le Rhône — Jeff Pachoud AFP

Le fabricant de lingerie Lejaby est sur le point de supprimer entre 55 et 60 emplois sur le site de Rillieux-la-Pape, sur 188 emplois, soit un tiers de ses effectifs. En cause, le recul du marché russe, impacté par le conflit avec l'Ukraine. 

«Le marché russe représentait 30 % de notre chiffre d'affaires et il vient de chuter de 35 % en cette fin d'année», précisait, ce week-end, Alain Prost, PDG de Maison Lejaby. Une perte qui s'élève à 3 millions d'euros pour le français.

Assurer la pérennité de l'entreprise

«Nous voulons assurer la pérennité de la société et lui donner les moyens de continuer à construire notre projet de lingerie de luxe à la française», a assuré le PDG dans les colonnes du Progrès. 

Reprise en 2012, l'entreprise, qui entame ce plan de sauvegarde de l'emploi, est contrôlée depuis cet été par le fonds d'investissement Impala, principal actionnaire majoritaire après son entrée au capital, à hauteur de 10 millions d'euros. Le chiffre d'affaires de Maison Lejaby devrait reculer de 10 points en 2014 et le résultat net, qui n'a pas été communiqué, forcément s'effondrer.