Statu quo des négociations sur la pénibilité au travail

RETRAITES ANTICIPEES Sous la pression du gouvernement, syndicats et patronat se sont retrouvés hier au siège du Medef pour...

©2006 20 minutes

— 

Sous la pression du gouvernement, syndicats et patronat se sont retrouvés hier au siège du Medef pour tenter de relancer l'épineuse négociation sur la pénibilité au travail. Ces discussions avaient été suspendues en mars 2006, chaque camp restant sur ses positions. Mais le patronat refuse toujours l'idée d'une cotisation supplémentaire pour financer des retraites anticipées, ce qui laisse difficilement augurer d'une issue rapide.La négociation sur la pénibilité était un corollaire de la loi Fillon de 2003 sur les retraites, qui durcissait les conditions de départs, mais visait aussi à mieux prendre en compte la situation des salariés usés par un emploi pénible. Syndicat et patronat ont prévu de se revoir le 5 juin.