Fiat recentre sa conduite sur l’auto

© 20 minutes

— 

Fiat dévoile aujourd’hui sa nouvelle feuille de route. Pour sortir des turbulences, l’empire industriel italien s’est résigné à se recentrer sur l’automobile et la mécanique, ses activités historiques. Et tailler, donc, dans ses autres activités, de la production de machines agricoles à celle de moteurs d’avion. Coût de cette restructuration, selon la presse italienne : 8 000 à 12 000 emplois, presque tous à l’étranger. Fin 2002, le groupe avait déjà placé 8 100 ouvriers italiens au chômage technique. Il compte aujourd’hui obtenir un nouveau coup de pouce des banques et boucler son augmentation de capital. De quoi financer le renouvellement des gammes de ses marques, Fiat, Lancia et Alfa Romeo. Et reconquérir leurs parts de marché, en recul même en Italie.