Sapin promet de ne prendre aucune mesure de hausses d'impôts en 2015-2017

FINANCES Bercy revoit par ailleurs sa prévision de déficit en 2015 à 4,1% du PIB...

R.L. et N.B.

— 

France's Finance Minister Michel Sapin arrives for a Eurogroup Finance ministers meeting in Brussels on November 6, 2014. Some 340 international companies have secured secret deals from Luxembourg, allowing many of them to slash their tax bills while maintaining a small presence in the small European duchy, leaked documents show. AFP PHOTO/Emmanuel Dunand
France's Finance Minister Michel Sapin arrives for a Eurogroup Finance ministers meeting in Brussels on November 6, 2014. Some 340 international companies have secured secret deals from Luxembourg, allowing many of them to slash their tax bills while maintaining a small presence in the small European duchy, leaked documents show. AFP PHOTO/Emmanuel Dunand — AFP

Le ministre des Finances et des Comptes publics Michel Sapin a rappelé ce mercredi l'engagement de François Hollande de ne pas augmenter les impôts d'ici 2017. «Hormis les mesures intégrées dans les textes en cours, plus aucune autre mesure d'impôt ne sera prise pour 2015, 2016 et 2017», a répété le ministre.

Il annonce une légère embellie dans le ciel de Bercy. Le ministère des Finances et des Comptes publics a abaissé ce mercredi matin sa prévision de déficit public pour 2015 à 4,1%, contre 4,3% prévus précédemment, du fait des 3,6 milliards de «mesures nouvelles» de réduction du déficit annoncées le 27 octobre. En 2017, le déficit sera «largement en dessous» de 3% du PIB, a ajouté Michel Sapin, le ministre des Finances et des Comptes publics.

Cette révision «aura un impact sur 2016 et 2017» et permettra notamment au déficit 2017 d'être «largement en dessous de 3%», la barre maximale fixée par les traités européens, a ainsi déclaré le ministre au cours d'une conférence de presse. «C’est la première fois que l'on revoit à la baisse des prévisions de déficit», a précisé le ministre dans une interview au Monde publiée en parallèle [lien réservé aux abonnés].