Pôle Emploi: La fraude continue d'augmenter en 2014

CHOMAGE Selon «Le Monde», elle pourrait atteindre 120 millions d'euros en 2014 contre 100 millions l'année dernière...

Oihana Gabriel
— 
Illustration agence pole emploi recherche d emploi chomage. Nantes le 16 09 2014/Credit:SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA/1409161219
Illustration agence pole emploi recherche d emploi chomage. Nantes le 16 09 2014/Credit:SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA/1409161219 — SIPA

La fraude coûte cher à Pôle Emploi. Près de 90 millions d’euros plus précisément. C’est en tout cas le chiffre avancé par un bilan partiel que Le Monde s’est procuré et publie ce vendredi. Partiel car ce résultat 2014 s’arrête à septembre… et laisse augurer un nouveau record en matière de fraude détectée.

La fraude représente 0,2% des allocations

Pour mémoire, en 2013, la fraude à Pôle Emploi atteignait 100 millions d’euros. Cette année, elle pourrait donc culminer à 120 millions d’euros. Une somme à mettre en regard avec les 30 milliards d’allocations versées aux chômeurs français chaque année: la fraude représente 0,2% du total des aides. Depuis quelques mois, Pôle emploi a adopté des processus d'analyse de données qui aident à cibler les contrôles sur les populations les plus susceptibles de s’adonner à des entourloupes.

Le nombre d’entreprises concernées par cette fraude est en baisse à 259 en 2014, contre 440 en 2013. En revanche, le nombre de chômeurs a augmenté: il est déjà de 9.113 fin septembre 2014, contre 8.820 en 2013.