Fête des services: «J’ai vu de vrais entrepreneurs avec un réel dynamisme»

INNOVATION Viviane Chaine-Ribeiro, présidente du jury de la Fête des services dresse un bilan de la deuxième édition de ce concours dont les résultats sont dévoilés ce lundi…

Propos recueillis par Romain Lescurieux

— 

La Fête des services récompenses des projets originaux et innovants.
La Fête des services récompenses des projets originaux et innovants. — Joe Raedle Getty

Vous ne les connaissez pas mais ils risquent de changer votre quotidien. La Fête des services récompense depuis 2013 les projets de nouveaux services les plus innovants – présentés par des jeunes et des moins jeunes - dans différentes catégories pour améliorer la vie des entreprises, seniors ou particuliers. Et plus globalement la vie de tous les jours.

Sur les quinze finalistes sélectionnés par le jury, six projets ont été primés à la suite d'un vote du public. La présidente du jury, Viviane Chaine-Ribeiro, décrypte en avant-première pour 20 Minutes le palmarès de cette édition 2015 et ce qui l’a séduite chez les gagnants.

Qu’est ce qui vous a marqué chez l’ensemble des candidats de cette nouvelle édition?

La positivité qui est ressortie de toutes les présentations était extraordinaire. Pourtant, ils avaient seulement quelques minutes pour nous présenter leur projet, leur business model et le marché dans lequel ils allaient tenter de s’insérer. Ce n’est pas simple mais nous avons vu beaucoup de gens enthousiastes et qui se sont révélés être de vrais entrepreneurs avec un réel dynamisme. Et dans la morosité actuelle de la société, c’est une réelle bouffée d’air frais.

Quelles étaient vos attentes? Vos critères?

L’originalité et l’innovation avant tout. Je cherchais le vrai sens du projet. Car il ne suffit pas de penser et créer un service, il faut aussi apporter quelque chose en plus qui facilite la vie au quotidien. Dans ce sens, j’ai notamment vu des projets très intéressants qui proposent dans le domaine du service aux seniors, de l'aide et des projets à domicile. Je pense aussi à un service de collecte et de redistribution de livres pour des associations. A l'heure d'Amazon, je trouve cela ambitieux et tant mieux. Enfin, je jugeais aussi à la pérennité du business model, qui devait être viable sur de nombreuses années, afin de résister sur le marché.

Qu’est ce qui vous a séduit chez les gagnants?

Cette originalité, ce sens très social du service et surtout la conviction dans leur présentation, qui représente 40% dans la décision finale du jury. Et enfin la positivité, qui donne de la valeur à leur projet, à leur service. Car il ne faut jamais oublier que le service c’est avant tout de l’humain.