Les ministères des sports et de la Santé ont conjointement lancé mardi la campagne "Dix réflexes en or" visant à réduire les accidents survenant durant la pratique d'une activité physique ou sportive.
Les ministères des sports et de la Santé ont conjointement lancé mardi la campagne "Dix réflexes en or" visant à réduire les accidents survenant durant la pratique d'une activité physique ou sportive. — Frederick Florin AFP

INNOVATION

La santé connectée à l'honneur de la Fêtes des services 2015

Le projet Inovarion a été primé dans la catégorie des services «innovants et créatifs» lors de la Fête des services 2015 dont «20 Minutes» dévoile le palmarès en avant-première…

Connaître précisément et en temps réel les calories brûlées après un footing ou pris à la suite d’un dîner au restaurant, c’est bientôt possible. Grâce à Inovarion. Ce projet recevra ce lundi le prix des services «innovants et créatifs» à l’occasion de la deuxième édition de la Fête des services (voir le palmarès complet en encadré).

Un «symbole pour la santé connectée»

Lancé il y a deux ans par Cyril Torre, 29 ans, et un ami médecin, Inovarion permet grâce à des «trackers» d’activité de suivre l’évolution de son métabolisme sur son smartphone. «Aujourd’hui, le surpoids touche 1,8 milliard de personnes dans le monde. Nous voulions donc permettre aux personnes qui ont envie de perdre des kilos d’avoir des informations en temps réel sur leur organisme et l’activité métabolique», détaille Cyril Torre.

«Nous remplissons un manque entre le bracelet connecté et la balance»

Selon lui, chaque changement perceptible de notre organisme est la résultante d’une succession d’événements à l’échelle moléculaire. Donc «en analysant ces marqueurs moléculaires (sang, urine), il est ainsi possible de prédire l’évolution de notre corps (prise de poids, fonte musculaire…), ou encore le développement de pathologies», mentionne la présentation du projet.

Commercialisé fin 2015-début 2016 au prix de 100-150 euros, ce projet prendra la forme d’un «objet miniaturisé» connecté qui contrôlera «si ce que l’on fait est bénéfique pour notre corps et dans nos objectifs», mentionne-t-il. «En fait, nous remplissons un manque entre le bracelet connecté et la balance. Il n’y aura plus besoin d’attendre pour savoir si oui ou non un régime fonctionne.» Et surtout pour Cyril, son projet permet de montrer que l’impact de l’alimentation sur l’organisme «dépend principalement de la génétique et de l’environnement».

«Ce projet a été primé en tant que symbole pour la santé connectée car cette évolution nécessaire va être bénéfique au niveau social, économique et auprès des gens qui seront ainsi rassurés», estime la présidente du jury de la Fête des services Viviane Chaine-Ribeiro.

Le palmarès de la Fête des services 2015

«Prix des Services qui simplifient la vie quotidienne des Français»

«Edenred France»: La carte à puce «Ticket Restaurant» nominative et rechargeable et sécurisée, au service des salariés, des employeurs et des restaurateurs.

«Prix des Services aux entreprises»

«PopUp Immo»: Le site de location courte durée d’espaces éphémères, pop-up stores, showrooms, événements pour une journée, une semaine, un mois ou plus… sans s’engager.

«Prix des Services innovants et créatifs»

«Inovarion»: Des «trackers d’activité métabolique» pour suivre en temps réel sur son smartphone l’évolution de son corps… et adapter son mode de vie et son alimentation en conséquence.

«Prix des Services aux seniors»

«Philomène» réveille les envies des seniors isolés en développant des projets personnalisés à domicile.

 

«Prix des Services des acteurs publics»

«eTerritoire»: Site de référencement des opportunités et des besoins économiques, humains et culturels des régions, départements et communes. Un moyen de promouvoir les territoires.

«Grand Prix Services Avenir» décerné par le jury

«Ornikar»: Le Permis Libre! Une nouvelle approche de l’auto-école, numérique et économique.