BNP Paribas: Une enquête préliminaire a été ouverte contre certains dirigeants soupçonnés de délits d'initié

JUSTICE Ils auraient revendu leurs actions avant que les Etats-Unis prennent des sanctions contre leur établissement...

20 Minutes avec AFP

— 

Baudouin Prot, président de BNP Paribas.
Baudouin Prot, président de BNP Paribas. — Eric Piermont AFP

Une enquête préliminaire a été ouverte à Paris sur d'éventuels délits d'initié susceptibles d'avoir été commis par des dirigeants de la BNP Paribas, a indiqué mardi à l'AFP une source proche du dossier, qui confirmait une information du Canard enchaîné.

Ils auraient revendu leurs actions entre 44 et 49 euros

Selon l'hebdomadaire, sont concernés Baudouin Prot, président de la banque en partance, son prédécesseur Michel Pébereau et le directeur général délégué Philippe Bordenave, qui auraient vendu durant le premier semestre 2014 des actions, entre 44 et 49 euros, inquiets des sanctions américaines à venir sur la violation de l'embargo sur Cuba et le Soudan. L'action BNP Paribas est aujourd'hui d'environ 48 euros.