Immobilier: Qui sont ces Français qui achètent un logement ?

Etude Selon une étude, «l'emprunteur-type», qui doit faire face à l'explosion des prix de l'immobilier, est aujourd'hui plus riche et est âgé de 37 ans en moyenne...

20 Minutes avec agence

— 

Selon l'étude, l'acheteur type a aujourd'hui 37.4 ans, contre 32.7 ans il y a 10 ans.
Selon l'étude, l'acheteur type a aujourd'hui 37.4 ans, contre 32.7 ans il y a 10 ans. — Alexandre GELEBART/20MINUTES

Selon l'étude du site meilleurtaux.com, publiée ce mercredi, le portrait-robot de l'emprunteur moyen a évolué au cours des dix dernières années. Les Français achètent plus tard et plus cher. Mais, surtout, ils doivent disposer d'un apport important et de confortables revenus.

Devant faire face à un marché immobilier où les prix sont en constante augmentation, l'emprunteur-type, dit «moyen», est donc plus âgé (37.4 ans contre 32.7 ans en 2004 soit 37 ans à Paris, 33 ans du côté de Lille. Mais pas avant 38 ans, à Marseille, à Montpellier ou à Nice). Il dispose également de davantage d'argent, toujours selon l'étude réalisée à partir de 400.000 dossiers déposés par les particuliers sur meilleurtaux.com et qui ont reçu une réponse positive d'une banque.

La famille à la rescousse

Le revenu net moyen d'un foyer d'emprunteurs grimpe lui aussi. Avec environ 1.000 euros de plus qu'il y a 10 ans, les acheteurs d'un bien immobilier gagnent, aujourd'hui et en moyenne, 5.273 euros mensuels par foyer (4.300 euros en 2004) et frôle les 8.000 euros à Paris.  . 

Voilà pourquoi, le premier achat se fait la plupart du temps aujourd'hui grâce à l'aide de la famille. Car la solidarité familiale permet de proposer l'apport nécessaire pour pouvoir souscrire un prêt bancaire qui s'élève à 68.800 euros en moyenne (175.000 euros a Paris), contre 35.000 euros il y a 10 ans plus tôt.