Allocations familiales: Quel montant allez-vous bientôt toucher?

SOCIAL «20 Minutes» a fait la simulation selon les revenus de votre foyer et le nombre d’enfants que vous avez...

Nicolas Beunaiche
— 
Illustration d'une demande d'aide au logement, des allocations familiales.
Illustration d'une demande d'aide au logement, des allocations familiales. — DURAND FLORENCE/SIP

La réunion de famille entre le gouvernement et les députés socialistes s’est terminée par un enterrement. Celui du sacro-saint principe d’universalité, qui veut que les allocations familiales soient versées à tous les ménages à partir de deux enfants quel que soit leur niveau de vie. A partir du 1er juillet 2015, leur montant sera modulé en fonction des revenus des foyers. «12% des familles» seront touchées par une diminution de leurs allocations familiales, selon la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine. En faites-vous partie? 20 Minutes a sorti la calculette*.

Vous avez deux enfants

Si vous gagnez moins de 6.000 euros mensuels, rien ne changera pour vous. Vous perceviez 129,35 euros par mois, vous ne toucherez pas un centime de moins. En revanche, les familles plus aisées verront leurs allocations familiales divisées par deux à partir de 6.000 euros mensuels et par quatre à partir de 8.000 euros. Concrètement, elles seront de 64,67 euros par mois pour les premières, et de 32,34 euros pour les secondes. Soit une perte de 776,10 euros à l’année pour les familles à plus de 6.000 euros mensuels, et de 1.164,15 euros pour celles à plus de 8.000 euros.

Vous avez trois enfants

Le calcul se complique, puisque Marisol Touraine a annoncé que les seuils seraient majorés de 500 euros par enfant supplémentaire. Pour trois enfants, ils sont donc de 6.500 et 8.500 euros. Si vous vous trouvez sous le premier, là encore, votre compte bancaire ne bougera pas d’un iota et vous percevrez toujours 295,05 euros tous les mois. Entre 6.500 et 8.500 euros de revenus mensuels, vos allocations familiales seront divisées par deux et vous ne toucherez plus que 147,53 euros par mois, soit une perte annuelle de 1.770,30 euros. Enfin, si vous vous trouvez dans la tranche la plus aisée, la division par quatre de vos allocations s'élèvera à 2.655,45 euros par rapport à ce que vous touchiez auparavant sur une année, pour une allocation de 73,76 euros mensuels.

Vous avez quatre enfants

Les seuils, pour les familles à quatre enfants, sont de 7.000 et 9.000 euros. Le principe est le même que pour les foyers à deux ou trois enfants. Ceux dont les revenus n’excèdent pas le premier seuil ne verront pas non plus leurs allocations diminuer. Ce sont donc toujours 460,77 euros qui tomberont dans leurs poches. Votre situation change, en revanche, si vos revenus globaux se situent au-delà des seuils. A partir de 7.000 euros de revenus mensuels, vos allocations familiales s’élèveront à 230,39 euros, soit une perte sur douze mois de 2.764,62 euros par rapport à cette année. Au-delà de 9.000 euros, cette perte grimpera à 4.146,93 euros, pour des allocations familiales mensuelles de 115,19 euros.

*Ces calculs sont valables pour un enfant de moins de 14 ans. Après 14 ans, les allocations familiales sont majorées.