Les salariés d'Airbus manifestent leur colère

©2006 20 minutes

— 

Mobilisation massive chez Airbus France contre les suppressions d'emplois. Près de 20 000 manifestants ont défilé à Toulouse, Méaulte (Somme) et Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), et dans les quatre usines de l'hexagone, on dénombrait de 85 à 90 % de grévistes. « Si nous ne sommes pas entendus aujourd'hui, il faudra frapper plus fort, le combat ne fait que commencer », a lancé le coprésident du comité d'entreprise européen d'Airbus, Jean-François Knepper (FO), qui estime que les salariés français paient un trop lourd tribut à la restructuration par rapport à l'Allemagne.La mobilisation des salariés, une première depuis 1993, a été massive sur l'ensemble des sites Airbus. Le plan de restructuration annoncé la semaine dernière, baptisé « Power 8 », prévoit au total 10 000 suppressions d'emplois en Europe en quatre ans, dont 4 300 en France. « On veut ouvrir des négociations sur ce plan et ses conséquences pour les salariés et sous-traitants », a fait valoir le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque.

Angeline Benoit (avec AFP)