Pernod met du whisky dans son pastis et réintègre le CAC 40

© 20 minutes

— 

La Bourse reprend goût au petit jaune. Après six ans d’absence, Pernod Ricard s’apprête à réintégrer, en juillet, le CAC 40, l’indice des valeurs vedettes du marché parisien. Un retour que le groupe ne devrait pas arroser au pastis, mais au whisky, son nouveau produit phare. La fusion du Crédit Lyonnais et du Crédit agricole a libéré une place au CAC 40 et permis à Pernod Ricard de retrouver le devant de la scène financière. En 1997, il en avait été chassé par France Télécom et SGS Thomson, alors que débutait la fièvre de la nouvelle économie. Annoncé hier, le choix du conseil scientifique d’Euronext, le gestionnaire de la Bourse de Paris, vient récompenser le redressement du groupe. Et sa transformation. Si Pernod Ricard reste le leader des apéritifs anisés, ceux-ci ne représentaient plus, en 2002, que 18 % de ses ventes en volume. Loin derrière les 25 % des alcools blancs – rhum, gin, vodka – et, surtout, les 39 % du whisky. Un marché sur lequel Pernod Ricard s’est imposé en 2001, avec le rachat des alcools du Canadien Seagram. Et dans son portefeuille de marques, le Chivas Regal relègue désormais les pastis au second rang. Avec un objectif : faire tituber le Johnny Walker du rival britannique, Diageo. F. K.