France: Déficit de l’État fin juillet creusé à 84,1 milliards d'euros, contre 80,8 milliards un an avant

ETAT Les recettes sont en chute libre...

B. de V. avec AFP

— 

Le ministère français des Finances à Bercy
Le ministère français des Finances à Bercy — Loic Venance AFP

Le déficit de l'Etat français fin juillet s'est creusé à 84,1 milliards d'euros, contre 80,8 milliards un an auparavant, ce que le ministère des Finances a expliqué mardi par des «dépenses exceptionnelles» en termes d'investissements.

Dans l'ensemble, le gouvernement a tenu son engagement de maîtrise de la dépense publique (233,5 milliards au 31 juillet, soit -1,9 milliard d'euros sur un an), mais les recettes sont en forte baisse (170,1 milliards, -6,3 milliards sur un an). Le ministère explique dans un communiqué cette baisse à la fois par l'entrée en vigueur du CICE qui fait baisser l'impôt des entreprises, et par des «effets de calendrier».

Les importations en baisse... les exportation aussi

Le déficit commercial de la France s'est établi en juillet à 5,5 milliards d'euros, stable par rapport à juin, et atteint 34,8 milliards d'euros depuis le début de l'année, selon un communiqué des Douanes paru mardi.

Cette stabilité résulte à la fois d'une baisse des exportations (-1,4%) pour cause de moindres livraisons d'avions Airbus, et d'un recul des importations dans la même proportion (-1,3%), ont précisé les Douanes.