Iliad: T-Mobile s'apprête à rejeter l'offre de Free

TÉLÉCOMS L'opérateur américain pourrait annoncer ce mercredi qu'il refuse l'offre de 15 milliards de dollars formulée par la maison mère de Free…

B. de V.

— 

Xavier Niel, fondateur de Free (Iliad), lors d'une conférence de presse le 10 mars 2014 au siège du groupe à Paris
Xavier Niel, fondateur de Free (Iliad), lors d'une conférence de presse le 10 mars 2014 au siège du groupe à Paris — Eric Piermont AFP

L’offre aurait-elle déjà fait long feu? Selon le quotidien américain Financial Times, l'opérateur américain pourrait annoncer ce mercredi qu'il refuse l'offre de 15 milliards de dollars formulée par la maison mère de Free, Iliad, société du Français Xavier Niel, jeudi dernier.

Deutsche Telekom, la maison mère allemande de l’américain T-Mobile, jugerait l’offre d’Iliad «pas assez sérieuse pour se démarquer de celle de Sprint», le concurrent principal du français.  

«Deutsche Telekom considère l'offre de 33 dollars par action d'Iliad comme étant trop basse au vu des négociations en cours avec Softbank», écrit ainsi le FT

Le japonais Softbank, maison mère de l'opérateur américain Sprint moyennerait 40 dollars par action.

Dès vendredi, L'offre audacieuse d'Iliad pour acheter le géant américain laissait les analystes perplexes. Ces derniers craignent que le quatrième opérateur français n'ait les yeux plus gros que le ventre en s'aventurant en terre inconnue.