Apprentissage: Création d'une aide à l'embauche dans le projet de loi sur la simplification

EMPLOI Cette aide incitative d'au moins 1.000 euros vise à booster l'embauche d'apprentis dans des PME de moins de 50 salariés…

20 Minutes avec AFP

— 

Un jeune en apprentissage dans une verrerie le 29 juin 2012 à Joinville-le-Pont
Un jeune en apprentissage dans une verrerie le 29 juin 2012 à Joinville-le-Pont — Kenzo Tribouillard AFP

Le gouvernement entend créer «dès à présent» une aide à l’embauche des apprentis dans les PME pour décliner une annonce de la conférence sociale, selon un amendement au projet sur la simplification de la vie des entreprises, qui devrait être voté ce mardi.

Un coût évalué à 50 millions d’euros en 2015

Cette aide incitative d’au moins 1.000 euros pour l’embauche d’apprentis dans des PME de moins de 50 salariés sera mise en œuvre par les régions. Son coût est évalué à 50 millions d’euros en 2015.

L’objectif est d’inciter des chefs d’entreprise à recruter pour la première fois un apprenti, dans les secteurs professionnels où un accord de branche étendu aura été conclu conformément aux engagements du Pacte de responsabilité, selon l’exposé de l’amendement.

500.000 apprentis espérés d’ici à 2017

Dans son plan de relance de l’apprentissage présenté à la conférence sociale des 7 et 8 juillet, le gouvernement a confirmé l’objectif de progression du nombre d’apprentis à 500.000 d’ici à 2017 et a annoncé l’affectation de 200 millions d’euros supplémentaires à l’apprentissage sans attendre.

L’essentiel des fonds, soit 150 millions d’euros, a déjà été intégré au projet de budget rectificatif pour 2014, qui doit être adopté définitivement mercredi au Parlement.