Pour le milliardaire Carlos Slim, le temps de travail devrait se limiter à 3 jours par semaine

TRAVAIL L’ancien homme le plus riche de la planète, aujourd’hui à la deuxième place, le Mexicain Carlos Slim, estime qu’il faut accorder davantage de temps libre aux travailleurs...

Bertrand de Volontat

— 

Le millardaire mexicain Carlos Slim, à Mexico le 29 janvier 2014
Le millardaire mexicain Carlos Slim, à Mexico le 29 janvier 2014 — Yuri Cortez AFP

Cette déclaration va réjouir plus d‘un salarié. Carlos Slim, la deuxième plus grosse fortune de la planète, a estimé, lors d’une convention sur l’emploi organisée au Paraguay, que le temps de travail devrait se limiter à trois jours par semaine uniquement si l’âge de la retraite était repoussé.

Travailler jusqu’à 70-75 ans

Dans «une société de la connaissance » telle que la notre, l’allongement de l’espérance de vie rend le recul de l’âge de la retraite inéluctable, juge le milliardaire.

«Les gens vont devoir travailler plus jusqu’à 70 ou 75 ans, et travailler seulement trois jours par semaine, à raison peut-être de onze heures par jour», a-t-il expliqué dans un exposé intitulé «Croître ensemble - Etat et entreprises», rapporte un site local.

Selon Carlos Slim, le temps libre accordé aux travailleurs devrait en outre accroître leur épanouissement et in fine leur créativité.