Le patron de Givenchy prend la tête de Marc Jacobs International

© 2014 AFP

— 

Le défilé de la collection de prêt-à-porter masculin printemps-été 2006 de Givenchy, le 5 juillet 2005 à Paris
Le défilé de la collection de prêt-à-porter masculin printemps-été 2006 de Givenchy, le 5 juillet 2005 à Paris — Pierre Verdy AFP

Le patron de Givenchy, Sebastian Suhl, va prendre la tête de Marc Jacobs International, le bébé en pleine croissance né de l'union du créateur new-yorkais du même nom et du groupe LVMH, a indiqué à l'AFP jeudi une source interne, confirmant une information du site Women's Wear Daily (WWD).

Quadragénaire germano-américain, Sebastian Suhl avait été nommé en mars 2012 aux commandes de Givenchy. Il avait passé auparavant de longues années au sein de Prada Group, après avoir fait ses premières armes dans la mode chez Thimister, marque du styliste néerlandais du même nom.

Interrogé par l'AFP jeudi soir, le groupe LVMH s'est refusé à tout commentaire sur le sujet.

M. Suhl avait annoncé fin 2013 que Givenchy avait presque doublé ses ventes en 2013 à périmètre comparable et que la griffe comptait développer rapidement son réseau de magasins en propre avec 26 nouvelles boutiques prévues en 2014.

Le chiffre d'affaires de Givenchy était estimé aux alentours de 200 millions d'euros en 2013.

Sebastian Suhl va désormais s'atteler chez Marc Jacobs International à une tâche d'une envergure bien plus grande: la marque réalise un chiffre d'affaires de l'ordre du milliard de dollars et nourrit des ambitions déclarées d'entrée en Bourse sur le marché américain.

Le créateur new-yorkais Marc Jacobs avait quitté en octobre 2013 Louis Vuitton, dont il était le directeur artistique depuis 16 ans, pour s'occuper de sa propre griffe et préparer l'entrée en Bourse.

La date de la mise en Bourse n'est pas encore fixée mais Bernard Arnault, le patron de LVMH, avait indiqué en octobre qu'elle pourrait avoir lieu d'ici «2 ou 3 ans», soit au plus tôt fin 2015.

LVMH détient environ 80% du capital de Marc Jacobs International, le reste étant aux mains du créateur américain et de son associé de longue date Robert Duffy.

M. Suhl succède chez Marc Jacobs International à Bertrand Stalla-Bourdillon - qui occupera désormais d'autres activités au sein du groupe LVMH - et il sera remplacé chez Givenchy par Philippe Fortunato, ex-responsable de Louis Vuitton en Asie, a-t-on indiqué à l'AFP jeudi, confirmant les informations de WWD.