Permis, gaz, téléphone, santé: Tout ce qui change ce 1er juillet

CONSOMMATION «20 Minutes» passe en revue les nouveautés de l'été...

Céline Boff

— 

La Commission européenne fait baisser le coût des appels passés dans l'UE.
La Commission européenne fait baisser le coût des appels passés dans l'UE. — Alexander Klein AFP

Ce 1er juillet est, comme à l’accoutumée, marqué par une série de revalorisation des prix et d’entrée en vigueur de nouvelles mesures. 20 Minutes fait le point.

Si vous êtes un actif. Vous travaillez, vous venez de perdre votre emploi ou vous êtes au chômage? Votre traitement va sans doute changer. 20 Minutes vous détaille toutes les nouveautés par ici.

Si vous vous chauffez au gaz. Votre facture baissera de 0,3% et même de 1% si vous utilisez aussi le gaz pour la cuisson et l’eau chaude. En revanche, si vous utilisez le gaz seulement pour cuisiner, votre abonnement va augmenter de 6,8%.

Si vous achetez un médicament. Il ne portera plus la vignette où étaient détaillés son prix et son taux de prise en charge (65%, 30%, 15%) par l’assurance maladie. Ces informations figureront désormais sur la facture imprimée par la pharmacie au dos de l’ordonnance. Les patients pourront aussi les consulter sur la base de données du médicament sur le site gouvernemental ou en pharmacie sur le logiciel des officines.

Si vous passez votre permis. Vous ne serez plus surveillés par les inspecteurs lorsque vous passerez votre code, mais par des retraités de la police et de la gendarmerie.

Si vous voyagez. Si vous passez un appel, recevez un SMS ou consultez Internet depuis votre mobile ou votre tablette dans un autre pays de l’Union européenne, les «frais d’itinérance», ou de «roaming» comme ils sont nommés en anglais, vont vous coûter moins cher. Concrètement, passer un appel reviendra au maximum à 19 centimes la minute, soit une baisse de 21%; en recevoir coûtera au maximum 5 centimes la minute (-28,5%) et le coût de l’envoi d’un SMS n’excédera pas 6 centimes (-25%).

Le téléchargement de données ou la navigation sur la toile seront facturés 20 centimes d’euros par mégabit, contre 45 centimes auparavant (hors taxe). Du coup, «en matière de données, le roaming pour la finale de la Coupe du monde sera au minimum 25 fois moins cher que lors de celle de 2010», d’après la commissaire européenne Neelie Kroes.