L'interdiction des sacs plastiques menace 3.000 emplois, selon l'industrie

SOCIAL Les professionnels s'inquiètent de la mesure...

Céline Boff

— 

Illustration sacs plastiques
Illustration sacs plastiques — CHINAFOTOPRESS/MAXPPP

La Fédération de la plasturgie et des composites estime vendredi que l'interdiction des sacs plastiques à usage unique à partir de 2016 «menace 3.000 emplois de disparaître». La fédération, qui regroupe les fabricants de produits en matière plastique, «demande une concertation avec le gouvernement pour réduire l'impact des sacs plastiques». Dans un communiqué, elle préconise notamment le «compostage domestique des plastiques».

«La pollution des sacs plastiques n'est pas un problème uniquement français»

D'autre part, la Fédération de la plasturgie estime qu'il faut «privilégier le recyclage aux plastiques biosourcés». Elle relève que la production de plastiques biosourcés «fait face à de nombreux défis», en mentionnant «des coûts de production élevés», «un impact écologique encore peu documenté» et «une gestion en fin de vie (...) qui perturbe les filières de recyclage».

Enfin, le délégué général de la fédération, Jean Martin, souligne que «la pollution des sacs plastiques n'est pas un problème uniquement français» et qu'une «action concertée au niveau européen (...) aurait un impact plus important».