Bataille fusionnelle chez les géants du logiciel

© 20 minutes

— 

Mariage en danger. L’éditeur américain de logiciels J.D. Edwards a appelé, hier, les actionnaires de PeopleSoft à soutenir sa fusion avec le géant des progiciels, des programmes destinés aux entreprises. Vendredi, Oracle, numéro deux mondial des logiciels, a en effet proposé de racheter leurs parts, pour un total de 5,1 milliards de dollars, afin d’empêcher la naissance de ce concurrent.