EDF et GDF:la réforme ne branche pas les syndicats

© 20 minutes

— 

Entre les syndicats d’EDF et Bercy, le courant risque de ne plus passer. Au sens propre. Dénonçant la réforme des services publics de l’énergie en préparation, la CGT n’exclut pas de recourir à des coupures de courant pour se faire entendre. Hier, près de 300 agents d’EDF ont manifesté à Saint-Denis, devant le Stade de France, où la direction réunissait clients et élus. A l’origine de l’inquiétude des syndicats : l’avant-projet de loi rédigé par Bercy. Le texte prévoit de transformer le statut d’EDF et de GDF. Les deux établissements publics deviendraient des sociétés anonymes. « La majorité du capital » sera détenue par l’Etat. Avant de passer aux mains du privé, accusent les syndicats. Imposée par l’Europe, la répartition des activités d’EDF entre deux sociétés – la production de l’électricité d’un côté, sa distribution de l’autre – renforce leurs craintes. Bercy assure que rien, ni texte, ni calendrier, n’est encore arrêté. Mais le PDG d’EDF, François Roussely, souhaite que le dossier soit soumis au Parlement avant la fin de l’année.